Appel à manifestation le 18 mars 2015

Gâchons la fête des dominants !

Nous appelons les étudiant.e.s d’Europe à se rendre massivement à Francfort le 18 mars prochain afin de bloquer la cérémonie d’inauguration du nouveau bâtiment de la Banque centrale européenne (BCE).

Pendant que l’élite politique européenne s’autocongratule dans sa nouvelle tour emblématique, elle pousse des millions de personnes toujours plus profondément dans la pauvreté. Des étudiant.e.s de toute l’Europe sont touché.e.s par les politiques de coupes budgétaires et de privatisations et beaucoup d’entre elles et eux se retrouvent exposé.e.s à un manque de perspectives. Nous avons d’excellentes raisons pour s’opposer à cette célébration d’inauguration et la transformer en un symbole de résistance transnationale.

Solidarité avec les étudiant.e.s du sud de l’Europe !

Environ la moitié des jeunes en Espagne et en Grèce sont chômeu.r.se.s ou forcés de survivre à travers des emplois précaires. Aussi pour de nombreu.x.ses d’étudiant.e.s, il n’existe aucune perspective après l’obtention de leur diplôme. Cette évolution dramatique a essentiellement été influencée par la politique d’appauvrissement « made in Germany » et exécutée par la troïka. Il est grand temps de lutter côte à côte avec nos camarades pour notre futur commun.

De l’argent pour l’éducation au lieu des banques et des multinationales!

Pendant que des milliards ont été versés aux requins des banques et des assurances, des millions de personnes ont été licenciées dans les services publics. Le secteur de l’éducation a été fortement touché par ces mesures. Sous le titre cynique de l‘ « assainissement du ménage» s’impose une politique qui enfonce toujours plus de personnes dans la pauvreté. Les perdant.e.s de cette politique sont les salarié.e.s et celles et ceux qui font aujourd’hui face au monde du travail.

Relier les luttes sociales !

Nos auditoires sont toujours plus remplis alors que le l’offre d’enseignement devient toujours plus étroite. Les consignes pour l’obtention de bourses deviennent plus strictes et nos loyers augmentent. L’académie persiste à être dominée par de vieux hommes blancs. Ainsi, une division genrée du travail est d’ors et déjà présente à l’université. Dans les universités, des refugié.e.s sont logé.e.s inhumainement dans des salles de sport tandis qu’aux frontières de l’UE des milliers d’entre eux perdent leurs vies. Pensez-vous sérieusement que toutes ces choses ne sont pas liées ?

Reconquérir des espaces !

Ce qui a été commencé en 1999 avec le processus de Bologne se poursuit aujourd’hui par la politique de crise de la troïka. En Grèce, plus de 150 instituts universitaires ont été fermés ou fusionnés dans un laps de temps très court. En même temps, des entrepreneurs privés ouvrent leurs propres instituts de formation et créent ainsi un marché néolibéral de l’exclusion. De plus, derrière les termes tels qu’excellence, compétence et efficience se cache l’objectif politique de réaliser le plus de coupes possibles dans l’enseignement supérieur. Mettons un coup d’arrêt la marchandisation des études et du savoir et luttons pour une éducation critique et démocratique !

Soulevons-nous contre cette politique désastreuse et construisons une véritable solidarité avec nos ami.e.s en Europe. Il existe une alternative ! Blockupy représente un pas important vers elle !


 

Si vous voulez signer l’appel en tant qu’association, ou collectif d’une université ou d’une haute école, d’une association professionnelle, d’un syndicat étudiant, écrivez-nous un email à unigoesblockupy(at)riseup.net et visitez notre profil Facebook : http://www.facebook.com/unigoes.blockupy!

Advertisements

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s